Parce que quand Dracula sonne à votre porte, il vaut mieux savoir quoi lui servir

Quoi de mieux en ce mois d’Halloween que de vous proposer un bon petit plat légèrement sanglant si vous voulez impressionner vos invités?

J’ai testé ce plat chez ma Maman il y a déjà un bon moment et depuis la première bouchée, nous en sommes tombés amoureux et nous en faisons régulièrement. Parce que ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’occasion particulière qu’on ne peut pas se faire plaisir, n’est ce pas? Il vient lui aussi tout droit du Gastronogeek dont je parle également dans cet article.

Ingrédients:

  • Un rôti de bœuf (en général j’en prends un de 600g)
  • 1 oignon
  • 250g de champignons frais, nettoyés et coupés en longueur
  • du beurre
  • de l’huile d’olive
  • des pommes de terre (j’en prépare au moins 1kg à chaque fois)
  • 20g de safran (c’est le plus coûteux de la recette!)

Préparation:

  • Éplucher et émincer l’oignon.
  • Dans une cocotte faire fondre une noisette de beurre avec de l’huile d’olive. Lorsque la cocotte et bien chaude, saisir le rôti environ 5 minutes sur chaque face puis retirer la cocotte du feu. (Personnellement je prépare au préalable mon rôti, je fais des trou avec un couteau et j’y glisse de l’ail, du sel et du poivre. Mais Dracula n’aime pas trop l’ail … La recette en elle même, sans plus, est quand même un régal !)
  • Ajouter les oignons et les champignons autour du rôti et faire cuire le tout au four à 130°C pendant 10 minutes. Sortir la cocotte du four et sortir la viande de la cocotte et la laisser poser pendant 10 minutes puis remettre la viande dans la cocotte et laisser cuire encore 10 minutes.
  • Pendant ce temps, éplucher les pommes de terre et les couper en quatre.
  • Les mettre dans une casserole et recouvrir d’eau froide légèrement salée avec 10g de safran. Laisser cuire.
  • Lorsque les pommes de terre sont cuites, faire fondre une noisette de beurre dans une poêle avec 10g de safran pour que le beurre colore et faire revenir les pommes de terre dans le beurre au safran.
  • Sortir le rôti de la cocotte et le couper. Mélanger les pommes de terre aux champignons et à l’oignon. Déposer le rôti sur l’accompagnement.

C’est prêt. La première fois, j’ai trouvé ça un peu complexe mais avec l’habitude, je le trouve désormais très simple et elle donne plutôt bien !

Si vous souhaitez tenter vous aussi cette recette, n’hésitez pas à me laisser votre avis !

Retour haut en couleur !

J’ai été absente très longtemps mais me revoilà. Tout d’abord à cause des examens que j’ai brillamment foiré mais ça m’a tout de même permis de valider mon année ! A moi la L2 Biologie des Organismes, des Populations et des Écosystèmes (BOPE)! De plus, nous ne sommes plus 2 mais 4 ! Mon meilleur ami et sa copine ont emménagé chez nous, c’est le top d’avoir un T3 et comme ça, plus de bouches pour goûter mes petits plats et un meilleur budget courses 🙂 Alors entre l’emménagement et tout ce qui est administratif… Vous comprenez ma longue absence… Enfin bref assez parlé des récents évènements de ma vie, venons en à la recette du jour ! Mon homme adore le riz cantonais et je n’en avais jamais fait. Il me ventait souvent celui de sa maman. J’ai voulu essayé à mon tour. J’avais une réelle pression (je ne sais pas vraiment faire les omelettes tout comme la mayonnaise… Vous pouvez me blâmer pour ça !), je voulais faire au moins aussi bien que ma belle-mère. C’est alors que je me suis lancée dans la préparation de mon tout premier riz cantonais.

Ingrédients:

  • 200g de riz (thaï mais peu importe, n’importe quel riz convient)
  • 100g de petits pois (J’avais pris des petits pois – carottes surgelés parce que ma grande surface ne faisait pas les petits pois tout seuls… Demandez à mon coloc’ comment il s’est amusé à séparer les petits pois des carottes pour le plat !)
  • 100g de jambon blanc en dés (on en trouve en grande surface mais personnellement je le fais moi-même avec des tranches de jambon blanc, c’est plus économique 😉 )
  • 2 œufs
  • Sel, poivre

Préparation:

  • Faire cuire le riz 10 minutes dans une casserole d’eau bouillante puis l’égoutter.
  • Faire revenir le riz dans une poêle (ou un wok) avec un peu d’huile d’olives (J’adooooore l’huile d’olives ).
  • Ajouter les petits pois, mélanger puis laisser cuire 5 minutes à feu moyen en mélangeant régulièrement.
  • Mettre le mélange dans un saladier.
  • Battre les œufs grossièrement et les faire cuire en omelette (J’ai continué de battre les œufs avec une spatule lorsqu’ils étaient entrain de cuire, ça a fait les petits morceaux, idéal pour le riz cantonais!)
  • Ajouter le jambon  et les œufs au mélange riz-petits pois.
  • Saler, poivrer et déguster !

13614998_10209055423568049_1969631677120762271_n

Chez nous ça n’a pas fait long feu, tout le monde s’est jeté dessus en me répétant que c’était super bon. Ma moitié a dit qu’il était même meilleur que celui de sa maman mais est-ce que c’était simplement pour me faire plaisir ou est-ce que c’était la pure vérité? Tout ça restera un mystère! Si vous souhaitez vous aussi tenter cette recette, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez 🙂

Envie de sucré-salé?

J’ai été bloquée plus longtemps que prévu à la campagne. Autant être honnête j’ai clairement fait une overdose de campagne et le stresse me gagnait: j’étais coincée à 250km de la fac sans moyens pour revenir et les partiels arrivaient à grands pas. Cette petite mésaventure m’a au moins permis de ravir ma maman et mon copain avec des plats jamais testés auparavant. C’était une première mais c’était aussi une réussite !

Ingrédients:

  • 12 grosses crevettes (Bon moi je ne les ai pas compté… j’ai acheté un petit sachet de crevettes au rayon poissonnerie)
  • 1 petit rôti de porc
  • 1 paquet de vermicelles de riz (trouvé au rayon Produits du Monde)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillère à café de sauce soja
  • De la cassonade
  • Du sel et du poivre

Préparation:

  • Décortiquer les crevettes.
  • Découper le filet mignon en 12 petits médaillons.
  • Faire dorer à l’huile d’olive les morceaux de porc sur les deux faces dans une poêle, saler, poivrer, saupoudrer de cassonade.
  • Ajouter la sauce soja, faire cuire encore 2 min.
  • Réserver au chaud.
  • Faire sauter les crevettes dans l’huile de cuisson du porc à feu vif pendant 2 min, saler, poivrer.
  • Faire cuire les vermicelles de riz dans de l’eau salé bouillante en suivant les instructions du paquet.
  • Faire sauter les vermicelles dans le reste de l’huile de cuisson du porc et des crevettes.

13164480_10208666900175207_5626532963673219327_n

J’avoue avoir eu un peu d’appréhension sur ce plat. Tout d’abord parce que c’est du sucré-salé et que je ne suis pas fan de sucré-salé… Puis aussi parce que ma maman goûtait. Au final tout le monde a été satisfait enfin presque… Mon neveu préférait les haricots verts et son steak haché ! Personnellement j’ai totalement craqué sur les crevettes, elles étaient légèrement croquantes et avaient un goût… Mmmmh…

Si vous souhaitez tenter, n’hésitez pas à me laisser votre avis !

 

Et pourquoi pas une salade?

Et voilà, le deuxième semestre vient de commencer. Contrairement au premier, il sera plus intense niveau cours et je passerai donc encore plus de temps à la fac (YOUPI!!!!). J’aurai aussi moins le temps de manger à la maison donc ça sera repas au campus oblige! Bon, manque de pot, l’année dernière j’avais 440€ de bourse et cette année juste 120€ d’APL (aide au logement) donc pour les repas à la cafét’ ou encore au RU c’est juste… PAS POSSIBLE. Alors il m’est venu une idée, j’avoue que ce n’est pas l’une des plus mauvaise que j’aurais pu avoir. Étant étudiante j’ai pas mal de pâtes. N’ayant pas envie de m’embêter à attendre dans la file d’attente du micro-ondes, j’ai décidé que j’allais m’improviser chef en salades de pâtes. Alors j’ai tenté ce soir! (C’est toujours mieux de tenter avant… J’aimerai pas me retrouver à me forcer à manger ma salade de pâtes au campus alors qu’elle est immonde!)

 

Ingrédients:

  • 350g de pâtes
  • de l’emmental
  • 2 tranches de jambon blanc
  • 2 belles tomates (Oui c’est pas la saison…. Mais elles n’étaient pas chères!)
  • des olives (facultatif)
  • de la roquette (toute propre)
  • huile d’olive
  • vinaigre balsamique
  • sel, poivre

 

Préparation:

  • Faire cuire les pâtes (Oui il parait que c’est mieux.) lorsqu’elles sont cuites les passer sous l’eau froide pour stopper la cuisson.
  • Découper les tomates et le jambon en cubes.
  • Découper l’emmental en fines tranches (à l’aide d’un économe c’est bien !)
  • Mettre tous les ingrédients dans un saladier (sans oublier les quelques feuilles de roquette pour la couleur).
  • Assaisonner (selon vos goûts) avec l’huile d’olive, le vinaigre balsamique, le sel et le poivre.
  • Ajouter quelques olives. Mélanger.

20160125_190346

C’est frais et rapide, nous avons adoré!

Si vous aussi vous voulez tester, n’hésitez pas à me laisser votre avis !

Une petite surprise

Alors que je révisais bien tranquillement ce matin, il m’est venu LA question fatidique que je me pose régulièrement “Que va-t-on manger à midi?”. Bon à priori, mon homme rentre à 14h donc j’ai le temps d’y réfléchir. Je n’avais aucune envie de trop cuisiner (faut dire que j’ai encore pas mal de trucs à réviser pour jeudi…). Connaissant mon homme et ayant une montagne de paquets de pâtes je me suis dit que j’allais lui préparer des pâtes au miel (Attention le nom peut être trompeur…). C’est un plat que j’ai inventé seule alors que j’étais encore en colocation. Je n’aime pas trop le sucré-salé (voire pas du tout) mais ce plat à su me conquérir. Après l’avoir fait découvrir à mon homme et mon meilleur ami, j’en ai deux grands fans. Enfin bon, très simple, rapide et peu coûteux, il n’y a pas mieux.

Ingrédients:

  • Des pâtes
  • Des escalopes de dinde (ou de poulet, ou même de porc, j’ai essayé récemment c’est pas trop mal)
  • De la crème fraîche
  • Du miel
  • De la moutarde
  • 1 oignon (facultatif)
  • Des champignons (facultatif)

 

Préparation:

  • Faire cuire les pâtes selon le temps indiqué sur le paquet (et selon vos goûts.)
  • Découper la viande en petits morceaux et la faire cuire (avec les champignons et les oignons émincés)
  • Ajouter la crème (selon la quantité souhaité, personnellement pour 500g de pâtes, je mets 20cl de crème), une cuillère à café de moutarde et deux cuillères à café de miel.
  • Ajouter la sauce aux pâtes et c’est prêt.

Pâtes Miel-Moutarde

Bon j’ai toujours pas trouvé comment les présenter, si vous avez des idées n’hésitez pas à me les proposer 😉

Bon Appétit !

Découverte d’une passion

J’ai emménagé en colocation à plus de 200km de ma Maman, et de ses bons petits plats, (217km pour être exacte) dans la jolie ville rose qu’est Toulouse le 16 août 2013. Alors que ma coloc’ et moi-même nous nourrissions de pâtes au beurre et de salade (composée de salade verte, de lardons et de tomates) depuis plusieurs jours, même plusieurs mois, et que je sortais d’un cours de Biologie Moléculaire très épuisant, j’ai eu l’envie de tester une recette: un risotto! Je n’avais jamais essayé auparavant. Je ne savais même pas comment faire. J’ai recherché des recettes sur internet, puis j’ai noté mentalement comment faire un simple risotto. En fait c’était pas si sorcier. C’est le 7 octobre 2013 que je me lance dans la cuisine. Ayant fouillé longuement dans les placards, j’en ai sorti un chorizo. Et oui, c’est alors que je me suis dit “faisons honneur aux origines espagnoles et faisons un risotto au chorizo!”. Je ne savais pas encore ce que ça allait donner mais ça ne pouvait pas être mauvais…

Ingrédients:

  • 3 (ou 4) verres de riz rond
  • 1 oignon
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1,5 L de bouillon (eau + 2 cubes Maggi au bœuf)
  • 20 cl de crème épaisse (si allergie au lactose, il est possible de ne pas mettre de crème, le résultat est très bon, juste un peu moins onctueux)
  • 1 petit sachet de gruyère râpé (facultatif)
  • 1 chorizo doux (parce qu’avec la cuisson le côté épicé ressort un peu mais si vous aimez le très épicé, libre à vous de tenter avec du chorizo fort, mais évitez tout de même le chorizo extra fort qui risquerez de tout dénaturer…)
  • sel, poivre (selon les goûts, il m’arrive parfois de ne pas en mettre du tout dans ce plat, je ne trouve pas cela primordial pour un bon risotto au chorizo)

 

Préparation:

  • Émincer l’oignon et couper le chorizo en petits cubes après avoir enlevé la peau.
  • Faire revenir l’oignon émincé dans l’huile d’olive dans une grande marmite. A côté préparer le bouillon dans une casserole.
  • Ajouter le riz avec l’oignon et le laisser revenir jusqu’à ce qu’il soit translucide.
  • Ajouter le bouillon au riz et couvrir. Laisser cuire environ 15 minutes à couvert tout en remuant pour éviter que le riz accroche. Ensuite retirer le couvercle et laisser cuir jusqu’à évaporation du bouillon.
  • Ajouter la crème et le chorizo puis mélanger.
  • Ajouter le sel, le poivre et le gruyère râpé et mélanger.

1274984_10201890688254144_470800338_o

Photo prise le 07/10/2013 avec téléphone LG L9. (Quelle chance, j’ai refait du risotto au chorizo hier, c’est super pratique pour avoir une plus jolie photo ^^)

Voilà c’est prêt ! Reste plus qu’à déguster. L’avantage c’est que ça peut faire au moins 4 repas (en tant que gros mangeurs!)

20160115_142439[1]

Photo prise le 15/01/2016 avec Samsu’ (Mon téléphone). Lorsque je serais plus douée en présentation et en photographie, je verrai si je peux faire mieux. Présentation simple, faite avec le grand cercle de présentation du lot de la marque Auchan.

Ce plat a su ravir beaucoup de mes proches et c’est également comme ça que je me suis rendue compte que je me faisais plaisir en cuisinant. Si vous souhaitez tester n’hésitez pas à me laisser votre avis. Tout commentaire me permettant de m’améliorer, en cuisine comme en tant que blogueuse, est bon à prendre.