Qui n’a jamais rêvé de faire sa rentrée à Poudlard?

Là recette que je vous propose est une recette proposée aux jeunes élèves de Poudlard (dans le premier volet de la saga Harry Potter) et qui n’a jamais rêvé d’être dans cette belle et grande salle de réception au plafond changeant dans cette ambiance magique? Tout cela peut être possible grâce à une association qui propose de passer trois jours dans un château et de suivre des cours comme de véritables petits sorciers (tout ça dans le Lot, mais pour être honnête, je ne me souviens plus des détails).

Encore une fois, il s’agit d’une recette du Gastronogeek (tout comme les deux recettes précédentes).

Cette recette représente pour moi une grande nouveauté ! J’ai luté pour la première fois et j’avoue avoir été euphorique lorsque ma cocotte et sortie du four parfaitement lutée et laissant échapper des odeurs plus qu’agréables lorsque nous avons rompu le sceau de lute.

Ingrédients:

Pour la recette:

  • Un poulet
  • Des carottes
  • Des pommes de terre
  • Un oignon
  • Des champignons
  • Des lardons
  • Du romarin
  • Du beurre
  • Du sel et du poivre

Pour la pâte à luter:

  • 2 œufs (les blancs montés en neige d’un côté et les jaunes battus de l’autre)
  • 300g de farine
  • 20cl d’eau
  • 5g de sel

Préparation:

  • Préparer les champignons (éplucher et émincer) et émincer grossièrement les oignons.
  • Faire blanchir les carottes (Si vous ne savez pas comment, voici une très bonne explication, claire, nette et précise: Blanchir des carottes – Wikihow).
  • Faire cuire les pommes de terre à l’anglaise (une cuisson dans de l’eau bouillante très salée permettant de pré-assaisonner).
  • Couper le beurre en lamelle. Déposer le poulet dans la cocotte puis déposer le beurre sur le poulet. Enfourner pour 40 minutes à 180°C.
  • Pendant ce temps préparer la pâte pour luter. Dans un saladier, mélanger la farine, les blancs en neige, l’eau et 5g de sel jusqu’à obtention d’une pâte homogène pas trop collante (ajuster avec la farine, parce que personnellement je la trouvais trop liquide donc j’ai rajouté pas mal de farine…)
  • Sortir la cocotte du four et le poulet de la cocotte.
  • Faire revenir les lardons dans la cocotte. Lorsqu’ils sont bien imprégnés du jus de la volaille, déposer le poulet par dessus et parsemer les légumes autour ainsi que les champignons.
  • Assaisonner de sel, de poivre et de romarin.
  • Couvrir et disposer la pâte à luter pour faire un joint entre la cocotte et son couvercle.
  • Colorer la pâte avec les jaunes d’œufs battus. Enfourner pour 30 minutes.

Bon je n’avais pas de champignons… Mais c’était quand même super bon ! Et l’odeur en ouvrant la cocotte … C’était à tomber … J’en salive déjà à l’idée d’en refaire. Si vous souhaitez tenter vous aussi, n’hésitez pas à me laisser votre avis 🙂

Parce que quand Dracula sonne à votre porte, il vaut mieux savoir quoi lui servir

Quoi de mieux en ce mois d’Halloween que de vous proposer un bon petit plat légèrement sanglant si vous voulez impressionner vos invités?

J’ai testé ce plat chez ma Maman il y a déjà un bon moment et depuis la première bouchée, nous en sommes tombés amoureux et nous en faisons régulièrement. Parce que ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’occasion particulière qu’on ne peut pas se faire plaisir, n’est ce pas? Il vient lui aussi tout droit du Gastronogeek dont je parle également dans cet article.

Ingrédients:

  • Un rôti de bœuf (en général j’en prends un de 600g)
  • 1 oignon
  • 250g de champignons frais, nettoyés et coupés en longueur
  • du beurre
  • de l’huile d’olive
  • des pommes de terre (j’en prépare au moins 1kg à chaque fois)
  • 20g de safran (c’est le plus coûteux de la recette!)

Préparation:

  • Éplucher et émincer l’oignon.
  • Dans une cocotte faire fondre une noisette de beurre avec de l’huile d’olive. Lorsque la cocotte et bien chaude, saisir le rôti environ 5 minutes sur chaque face puis retirer la cocotte du feu. (Personnellement je prépare au préalable mon rôti, je fais des trou avec un couteau et j’y glisse de l’ail, du sel et du poivre. Mais Dracula n’aime pas trop l’ail … La recette en elle même, sans plus, est quand même un régal !)
  • Ajouter les oignons et les champignons autour du rôti et faire cuire le tout au four à 130°C pendant 10 minutes. Sortir la cocotte du four et sortir la viande de la cocotte et la laisser poser pendant 10 minutes puis remettre la viande dans la cocotte et laisser cuire encore 10 minutes.
  • Pendant ce temps, éplucher les pommes de terre et les couper en quatre.
  • Les mettre dans une casserole et recouvrir d’eau froide légèrement salée avec 10g de safran. Laisser cuire.
  • Lorsque les pommes de terre sont cuites, faire fondre une noisette de beurre dans une poêle avec 10g de safran pour que le beurre colore et faire revenir les pommes de terre dans le beurre au safran.
  • Sortir le rôti de la cocotte et le couper. Mélanger les pommes de terre aux champignons et à l’oignon. Déposer le rôti sur l’accompagnement.

C’est prêt. La première fois, j’ai trouvé ça un peu complexe mais avec l’habitude, je le trouve désormais très simple et elle donne plutôt bien !

Si vous souhaitez tenter vous aussi cette recette, n’hésitez pas à me laisser votre avis !

Un petit voyage dans le temps?

Et c’est en ce beau dimanche d’Octobre que je reviens partager avec vous une recette. Je l’ai trouvé dans le Gastronogeek que j’ai eu à Noël dernier. Ce livre est un vrai petit bijou pour les geeks et je vous le conseille fortement si vous avez envie de nouveautés. Vous pouvez l’acheter sur Amazon pour la modique somme de 22,50€ : Gastronogeek – Amazon.

Je suis à l’heure actuelle en vacances et une amie et son copain sont venus nous rendre visite. Ils vont restés plus ou moins une semaine (bon c’est plus compliqué que ça mais je vous passe les détails.) Étant en vacances donc, et profitant de mes invités pour tester de nouveaux plats, je vais pouvoir programmer quelques articles pour les semaines à venir, comme ça je serais beaucoup plus présente! Oui c’est un changement radical d’organisation mais entre le boulot et les cours je n’ai plus trop le temps de faire ce qu’il me plait quand j’en ai envie…

La recette d’aujourd’hui sort tout droit de Retour Vers Le Futur : Le Beef Tannen Burger. Ils le proposent avec des frites mais j’ai préféré les servir accompagnés de potatoes.

Ingrédients:

  • Du persil
  • 1 poivron rouge
  • 4 steaks hachés
  • Du gingembre (en poudre, environ une cuillère à café)
  • Du parmesan rapé
  • 4 tranches de fromages à hamburger (on peut aussi tailler de fines tranches de fromages à la mandoline. C’est plus cher, mais meilleur!)
  • 4 pains à hamburger
  • 1 tomate en rondelles
  • De la laitue iceberg
  • Du sel et du poivre
  • Sauce (au choix, facultatif)

Préparation:

  • Hacher le persil et le poivron (au mixeur c’est bien!). Y ajouter le gingembre (en poudre ou haché très finement) et le parmesan.
  • Faire cuire les steaks à votre convenance en les salant et en les poivrant. Mettre la tranche de fromages et laisser quelques minutes pour qu’elle commence à fondre.
  • Faire légèrement griller les pains.
  • Sur le pain du dessous, étaler une (ou deux) cuillères à café du mélange à base de poivron.
  • Déposer par dessus une feuille de laitue puis le steak recouvert de sa tranche de fromage. (Puis j’ai ajouté une sauce bacon/cheddar d’Amora.)
  • Déposer par dessus deux rondelles de tomates et le pain supérieur du hamburger.

Plus qu’à déguster accompagné de frites ou de potatoes.

14681611_10210072863163403_5979180143017782713_n

Bon bien évidemment, j’avais la tête un peu en l’air et j’ai oublié la laitue et la tomate… Mais j’en referai dans la semaine avant qu’ils repartent vu qu’ils ont adoré cette version du hamburger.

Voilà comme prévu j’en ai refait sans oublier ni la laitue, ni la tomate et c’était encore meilleur et beaucoup plus consistant !

14705886_10210101689484043_4869891839114330340_n

Si vous souhaitez tester, n’hésitez pas à me donner votre avis

Quand l’envie de cuisiner me prend…

Hello !

Voilà un bon moment que je n’étais pas venue, tout d’abord je tiens à m’en excuser mais j’ai profité de mes vacances et j’ai en réserve un petit tas de recettes que je vais partager avec vous! J’essaierai de trouver du temps pour poster des articles mais les cours ont repris et j’ai un job étudiant qui me prends mon samedi mais qui me permettra aussi d’avoir un meilleur budget recettes !

J’ai trouvé cette recette dans un livre de cuisine gentiment offert par ma moitié “4 ingrédients c’est prêt!” de Dorian Nieto (vous pouvez le trouver sur Amazon pour une vingtaine d’euros). C’est la première recette que je teste dans ce livre, il a l’air idéal pour les petits budgets étant donné qu’il suffit de 4 ingrédients pour faire des recettes qui m’ont l’air plutôt sympathiques.

J’avais envie de cuisiner depuis hier mais je finissais les cours à 20h donc je n’avais pas le temps et comme aujourd’hui j’avais très peu cours (1h45 environ) c’était le jour idéal pour tester quelque chose de nouveau ! (Surtout que j’avais de la viande qui allait dépasser la date de péremption !)

Ingrédients:

  • Blancs de poulets ou de dinde (Javais 3 escalopes de dinde)
  • De la mayonnaise (je l’ai faite moi même et pour la première fois je l’ai réussi ! Je me suis rendue compte que d’habitude je m’y prends juste mal… Mais maintenant je gère, j’en suis sûre !)
  • Des amandes mixés grossièrement (j’ai mis 125g d’amandes effilées que j’avais dans mon placard dans mon mixeur !)
  • Du beurre fondu

 

Préparation:

  • Couper la viande en morceaux grossiers.
  • Mettre la mayonnaise dans une assiette et y rouler les morceaux de viandes afin qu’ils soient légèrement enrobés.
  • Mettre les amandes grossièrement mixées dans une assiette et y rouler les morceaux de viandes petit à petit.
  • Mettre les morceaux de viandes sur une plaque recouverte de papier cuisson et les arroser d’un filet de beurre fondu.
  • Enfourner à 180°C pendant 20 minutes. C’est prêt!

20160928_121547

Accompagnés d’haricots vert cuits à l’eau, c’était super léger.

C’était relativement simple/rapide et surtout très bon ! Si vous souhaitez tenter vous aussi cette recette, n’hésitez pas à me laisser votre avis.

Retour haut en couleur !

J’ai été absente très longtemps mais me revoilà. Tout d’abord à cause des examens que j’ai brillamment foiré mais ça m’a tout de même permis de valider mon année ! A moi la L2 Biologie des Organismes, des Populations et des Écosystèmes (BOPE)! De plus, nous ne sommes plus 2 mais 4 ! Mon meilleur ami et sa copine ont emménagé chez nous, c’est le top d’avoir un T3 et comme ça, plus de bouches pour goûter mes petits plats et un meilleur budget courses 🙂 Alors entre l’emménagement et tout ce qui est administratif… Vous comprenez ma longue absence… Enfin bref assez parlé des récents évènements de ma vie, venons en à la recette du jour ! Mon homme adore le riz cantonais et je n’en avais jamais fait. Il me ventait souvent celui de sa maman. J’ai voulu essayé à mon tour. J’avais une réelle pression (je ne sais pas vraiment faire les omelettes tout comme la mayonnaise… Vous pouvez me blâmer pour ça !), je voulais faire au moins aussi bien que ma belle-mère. C’est alors que je me suis lancée dans la préparation de mon tout premier riz cantonais.

Ingrédients:

  • 200g de riz (thaï mais peu importe, n’importe quel riz convient)
  • 100g de petits pois (J’avais pris des petits pois – carottes surgelés parce que ma grande surface ne faisait pas les petits pois tout seuls… Demandez à mon coloc’ comment il s’est amusé à séparer les petits pois des carottes pour le plat !)
  • 100g de jambon blanc en dés (on en trouve en grande surface mais personnellement je le fais moi-même avec des tranches de jambon blanc, c’est plus économique 😉 )
  • 2 œufs
  • Sel, poivre

Préparation:

  • Faire cuire le riz 10 minutes dans une casserole d’eau bouillante puis l’égoutter.
  • Faire revenir le riz dans une poêle (ou un wok) avec un peu d’huile d’olives (J’adooooore l’huile d’olives ).
  • Ajouter les petits pois, mélanger puis laisser cuire 5 minutes à feu moyen en mélangeant régulièrement.
  • Mettre le mélange dans un saladier.
  • Battre les œufs grossièrement et les faire cuire en omelette (J’ai continué de battre les œufs avec une spatule lorsqu’ils étaient entrain de cuire, ça a fait les petits morceaux, idéal pour le riz cantonais!)
  • Ajouter le jambon  et les œufs au mélange riz-petits pois.
  • Saler, poivrer et déguster !

13614998_10209055423568049_1969631677120762271_n

Chez nous ça n’a pas fait long feu, tout le monde s’est jeté dessus en me répétant que c’était super bon. Ma moitié a dit qu’il était même meilleur que celui de sa maman mais est-ce que c’était simplement pour me faire plaisir ou est-ce que c’était la pure vérité? Tout ça restera un mystère! Si vous souhaitez vous aussi tenter cette recette, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez 🙂

Envie de sucré-salé?

J’ai été bloquée plus longtemps que prévu à la campagne. Autant être honnête j’ai clairement fait une overdose de campagne et le stresse me gagnait: j’étais coincée à 250km de la fac sans moyens pour revenir et les partiels arrivaient à grands pas. Cette petite mésaventure m’a au moins permis de ravir ma maman et mon copain avec des plats jamais testés auparavant. C’était une première mais c’était aussi une réussite !

Ingrédients:

  • 12 grosses crevettes (Bon moi je ne les ai pas compté… j’ai acheté un petit sachet de crevettes au rayon poissonnerie)
  • 1 petit rôti de porc
  • 1 paquet de vermicelles de riz (trouvé au rayon Produits du Monde)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillère à café de sauce soja
  • De la cassonade
  • Du sel et du poivre

Préparation:

  • Décortiquer les crevettes.
  • Découper le filet mignon en 12 petits médaillons.
  • Faire dorer à l’huile d’olive les morceaux de porc sur les deux faces dans une poêle, saler, poivrer, saupoudrer de cassonade.
  • Ajouter la sauce soja, faire cuire encore 2 min.
  • Réserver au chaud.
  • Faire sauter les crevettes dans l’huile de cuisson du porc à feu vif pendant 2 min, saler, poivrer.
  • Faire cuire les vermicelles de riz dans de l’eau salé bouillante en suivant les instructions du paquet.
  • Faire sauter les vermicelles dans le reste de l’huile de cuisson du porc et des crevettes.

13164480_10208666900175207_5626532963673219327_n

J’avoue avoir eu un peu d’appréhension sur ce plat. Tout d’abord parce que c’est du sucré-salé et que je ne suis pas fan de sucré-salé… Puis aussi parce que ma maman goûtait. Au final tout le monde a été satisfait enfin presque… Mon neveu préférait les haricots verts et son steak haché ! Personnellement j’ai totalement craqué sur les crevettes, elles étaient légèrement croquantes et avaient un goût… Mmmmh…

Si vous souhaitez tenter, n’hésitez pas à me laisser votre avis !

 

Une petite envie de voyager?

Je n’ai pas posté d’articles depuis longtemps, pourquoi? Parce que les partiels approchent à grands pas et que je n’avais plus trop le temps mais cela m’a permis de vous mettre de côté de nombreuses recettes.

Pourquoi aujourd’hui? Je devais passer quelques jours chez ma maman en Dordogne chose faite, je devais rentrer à Toulouse Dimanche mais manque de pot, la voiture de mon copain devait rendre visite au garagiste Lundi donc nous avons repoussé le retour à Lundi. Lors de la vidange, ils ont remarqué qu’il y avait une ÉNORME fuite, donc une pièce à changer qu’il fallait commander et qui n’arrive que Mercredi.

Résultat des courses, je voulais éviter à ma maman de cuisiner encore plus et j’avais envie de la surprendre à nouveau car quoi de mieux que de voir mon modèle dans la cuisine se régaler de mes petits plats?

Je suis donc allée faire quelques courses pour lui faire deux plats jamais testé auparavant. Aujourd’hui il s’agit d’un curry de dinde et de ses légumes au lait de coco. Autant vous dire que nous avons voyagé avec ce plat qui n’est finalement pas très coûteux et qui vaut le détour !

Ingrédients:

  • 4 escalopes de dinde
  • 1 belle carotte (environ 150 grammes)
  • 20 cl de crème (liquide ou semi épaisse)
  • 1 gousse d’ail
  • Du curry
  • Du basilic
  • 500g de poireaux
  • 500mL de lait de coco
  • De la ciboulette
  • Du sel et du poivre

Préparation:

  • Préparer les légumes: hacher l’ail, couper les poireaux en très fines rondelles, couper les carottes en rondelles.
  • Préparer la viande: couper la viande en lanières (J’ai, comme à mon habitude, préféré les couper en “cubes”) et la saupoudrer de curry selon vos goûts (je suis complètement fan de curry alors je n’ai pas lésiné sur la quantité).
  • Dans une grande poêle, verser le lait de coco et le porter à ébullition. Ajouter les légumes puis la viande et la crème. Mélanger et laisser cuire à feu vif.
  • Lorsque la viande est cuite, laisser réduire à feu moyen environ 30 minutes en mélangeant régulièrement.
  • Lorsque c’est prêt, ajouter la ciboulette ciselée, quelques feuilles de basilic et assaisonner avec le sel et le poivre à votre convenance.

Plus qu’à déguster !

20160503_121943

C’était surprenant mais nous avons vraiment apprécié. Ma maman m’a même demandé de lui donner la recette ! Si vous souhaitez tenter, n’hésitez pas à me laisser votre avis 🙂

Je vous ferai part de la recette de demain midi dans la semaine.

Une drôle de réalisation

Quand le frigo est vide nous ne savons jamais quoi faire et quand il est plein… C’est exactement pareil. Étant une fan de chorizo, je me suis dit que j’allais tenter quelque chose de relativement simple et rapide. Voici mon test:

Ingrédients:

  • 6 œufs
  • 1 pâte feuilletée
  • du chorizo
  • des lardons
  • du gruyère
  • du lait

Préparation:

  • Dans un moule (de préférence rond, enfin c’est ce que je préfère utiliser lorsque je fais des “quiches”), mettre la pâte feuilletée et la piquer à l’aide d’une fourchette.
  • Déposer dans le fond, les lardons préalablement cuits et des tranches de chorizo.
  • Dans un saladier, battre les œufs avec un petit peu de lait (environ un verre soit 20cl) et le gruyère.
  • Verser les œufs sur le chorizo et les lardons.
  • Faire cuire environ 30 minutes au four (Je donnerai bien une température mais malheureusement mon four fonctionne avec “petite flamme” et “grande flamme”, je n’utilise que la “grande flamme” ça doit être plus ou moins équivalent à 180°C…)

20160217_201026

Au final c’est pas mauvais, ça ressemblait un peu à une omelette. Assez surprenant. Si vous souhaitez tenter n’hésitez pas à me laisser votre avis 😉